PROFILE

BIOGRAPHIE FRANCK SORBIER Frank Sorbier a fait ses débuts à Paris dans différents bureaux de style.Dès 1987, il présente sa première collection expérimentale, collabore à de grandes campagnes publicitaires, des visuels liés à la musique et poursuit parallèlement un rôle de consultant.Dans sa première collection commerciale en 1991, il revisite un monoproduit, la veste tailleur, qu’il chahute à la manière de l’écriture automatique des surréalistes. Face à l’intérêt immédiat de Bergdorf Goodman à New York, de Seibu au Japon, et des Galeries Lafayette à Paris il crée sa première société.En 1994, Cartier le remarque et soutient, depuis, chacune de ses présentations.En 1996, parrainé par Donald Potard (Jean Paul Gaultier) et Simon Bernstein (Sonia Rykiel), il devient membre de la Fédération Française de la Couture, du Prêt-à-porter des Couturiers et des Créateurs de Mode.

En 1999, il est intégré en qualité de membre invité de la Chambre Syndicale de la Couture ParisienneEn 2004 le Ministère de la Culture le nomme Chevalier des Arts et des Lettres.Il réalise le costume d’Académicien du peintre Zao Wou-Ki avec François Lesage.En 2005 il est labellisé Grand Couturier par l’ensemble de ses pairs et le Ministère de l’Industrie , parallèlement il se voit décerné une distinction . par l’ensemble des dentelliers européens pour son travail d’orfèvre !!.

De 2005 à 2012, Frank Sorbier crée les costumes de scène de Mylène Farmer (« Avant que l’ombre …..), de Johnny Hallyday (« Flash Back Tour»), de La Traviata et des Contes d’Hoffmann pour les Opéras en plein air.

Vuarnet, Swatch, General Motors, André, Grey Goose, Devernois, Cartier, Paris Miki Optique,Intel, HP …. ont fait appel à son talent multiforme.

En juillet 2008, il inaugure sur Internet un nouveau type de défilé. Sa présentation virtuelle est distinguée par le Webmaster Award (Etats-Unis), le Grand Prix Stratégies/Condé Nast du Luxe, la Mention Spéciale pour un site de Mode au Festival de la Publicité de Meribel

En 2009, Frank Sorbier ajoute une corde à son arc avec son premier film intitulé   « la Haute Couture n’est plus ce qu’elle était ! SO WHAT ! » en tant que scénariste et directeur artistique. Ce film sera présenté dans les vitrines du Ministère de la Culture et de la Communication au Palais Royal sur une durée de 3 mois.

En parallèle, Frank Sorbier en tant que Commissaire d’exposition met en scène ses dix années de Haute Couture, au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon durant 6 mois.

En 2009 et 2010, il recycle des éléments de métal argenté et fait son entrée dans l’univers du design et de la décoration avec ses « Gueules d’Atmosphère » composés d’éléments d’orfèvrerie de récupération, ces personnages ne manquent pas d’humour.

En 2010, le Ministère de la Culture et de la Communication le nomme Maître d’Art.

En 2011, prix du Sommet du Luxe et de la création « Talent de l’originalité 2011 »Exposition au Musée Mandet de Riom de ses « Gueules d’Atmosphère » et de quelques pièces de Haute Couture en orfèvrerie.

En 2012, premier Couturier à présenter avec Intel une présentation Haute Couture avec synopsis « Une peau d’âne de temps modernes », une collection en mapping 3D sur une robe de cuir blanc. Univers et allégorie entre décors et la robe, une vision du futur, à savoir : proposer à des clientes à l’étranger des robes qui peuvent être réalisées face à des univers.

En Janvier 2013, Franck Sorbier rend hommage à la grande mécène des artistes de l’époque moderne, Peggy Guggenheim, proposant une interprétation personnelle et ‘arty’.

Juillet 2013, présentation de Haute Couture “Livre d’Heures”. Avec son ôde à la Renaissance, Franck Sorbier offre une collection toute en magnificence au coeur des Jardin de l’Ambassade de Suisse.

En Janvier 2014, Franck Sorbier , la chanteuse Kimbra est la marraine de collection ‘Voyage’,inspirée des Voyages de Gulliver où mannequins et géant d’osier se côtoient. Une nouvelle odyssée dans l’univers si singulier du créateur.

Juillet 2014, Franck Sorbier présente sa collection de Haute Couture « Poème » au cœur de la Salle Wagram avec comme marraine de cœur, Emilie Simon qui interprétait le titre de son dernier opus « Mue » « Paris, j’ai pris perpète ». Un hommage aux grands courants artistiques de la fin du XIXème siècle, début XXème, où chaque modèle unique est dénommé d’un nom de poème accompagné de son poète. Un nouveau moment de poésie et de partage.

En Janvier 2015, Franck Sorbier dédie sa collection à son fidèle inséparable disparu quelques mois auparavant, Pirate. La collection intitulée « Un tendre souffle d’éternité » sous l’égide de la fluidité et la légèreté présente 18 silhouettes qui ont défilé au cœur de l’Oratoire du Louvre sous une pluie de bulles. La présentation s’ouvre sur un fourreau de deuil en brins de raphia, guipures et rubans de velours noirs pour se clôturer sur la Fiancée du Pirate.

En Juillet 2015, Franck Sorbier invite la danse classique au cœur de sa présentation, hommage aux Neiges Éternelles. Avec la marraine de collection, la danseuse Étoile Laura Hecquet, 8 danseuses du corps de ballet de l’Opéra de Paris ont donné vie aux modèles de Haute Couture, rythmées par les sons du hang et du deejerido (groupe Ozmoz) au sein du Théâtre Hébertot.

En Août 2015, Franck Sorbier signe un co-branding avec la marque de vêtement pour enfant, Tartine & Chocolat : réalisation de modèles spécifiques pour la collection capsule Hiver 2016 ; lancement auprès des acheteurs en Décembre 2015, vente en magasins en Juillet 2016.

En Janvier 2016 , présentation au Musée Guimet marraine de la présentation Béatrice Dalle ,chorégraphiée au sein du Musée et des œuvres ,les pièces uniques de Haute Couture Sorbier s’imprégnaient des « Apsaras et statuaires du Musée » .

En Juillet 2016 présentation sur la mythique terrasse de l’Hôtel Raphael marraine de collection Veronique Valke ,sur une thématique Russe lancement d’une collection cortège pour petites filles .

En Janvier 2017, présentation Haute Couture marraine de la collection Alix Benezech ,collection « Folie Douce » à base d’archives du Musée d’impression sur Etoffes de Mulhouse ,archives du photographe et dessinateur textile   Braun et du dessinateur Zipélius .

Février 2017 ,exposition d’un Kimono Papillon collection patrimoine Sorbier pour l’ exposition KIMONOS du Musée Guimet .

Contact

La Maison de Haute Couture Sorbier

+ 33 (0) 1 75 51 70 55

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close