FRANCK SORBIER Grand Couturier

Maître d’art

Poète rêveur, tête chercheuse exigeante, Frank Sorbier joue, sur la scène de la mode, un rôle à part, soucieux de pérenniser, coûte que coûte, la Haute Couture et son savoir faire. Il se considère comme un « couturier technicien », à l’image des maîtres d’art avec lesquels il travaille.

A Paris, l’atelier de Frank Sorbier est un exemple vivant de savoir faire artisanal, d’humilité et de rigueur. La couture pour lui, est une culture à part entière, à laquelle il s’adonne depuis ses débuts, dans un exercice lucide et libre.

Avec Isabelle, sa compagne, son bras droit, l’auteur à main levée de ses dessins, il forme un tandem parfaitement complémentaire. Les présentations, qu’ils orchestrent en janvier et juillet, depuis 1999, sont de purs moments de poésie et de grâce, qui étonnent et émerveillent. Intitulées L’épopée de velours, Planète Couture, La légende du cerf volant, Les routes de l’encens, Tragédie, Portrait Chinois, Short Stories, Ailleurs, Ébauche, elles racontent toutes une histoire de création et de beauté. Elles révèlent aussi une passion peu commune pour la matière.

Le couturier, qui a osé « entrer en haute couture » en métamorphosant des chutes de tulle, n’a de cesse d’inventer et de « poétiser », en « gestes patients », les matières simples, précieuses, toujours nobles, de la couture : la dentelle qu’il bouillonne ou cisèle, le tulle qu’il froisse ou cloque, le crin qu’il ébouriffe, la soie qu’il presse et compresse, sa « signature » depuis ses débuts.

L’élégance raffinée de Frank Sorbier ne manque pas d’audace. Son univers personnel est dense et généreux, comme les rêves qui l’habitent. L’idéal de la couture, l’art de la vie. 

Publicités
Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close